Accéder au contenu principal
Japon/Etats-Unis

Tokyo assure Washington de son soutien à un dollar fort

Le secrétaire américain au Trésor Tim Geithner (G) rencontre le Premier ministre japonais, Yukio Hatoyama à Tokyo, le 11 novembre 2009.
Le secrétaire américain au Trésor Tim Geithner (G) rencontre le Premier ministre japonais, Yukio Hatoyama à Tokyo, le 11 novembre 2009. Reuters/Koichi Kamoshida

Tim Geithner, le secrétaire d’Etat américain au trésor, en visite au japon ce mercredi, a réaffirmé l’importance du maintien d’un dollar fort pour les Etats-Unis. Le ministre japonais des Finances l'a assuré du soutien de son pays. La faiblesse du dollar par rapport au yen a affecté les exportations japonaises. 

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Fréderic Charles

Le secrétaire américain au Trésor, Tim Geithner, rassure à Tokyo les créanciers asiatiques des Etats-Unis, la Chine et le Japon, qui financent la part du lion de la dette publique américaine. Tim Geithner dit que les Etats-Unis vont épargner plus, consommer moins, réduire leur déficit et garantir ainsi la force du dollar.

Le dollar a perdu 15% de sa valeur depuis le début de cette année par rapport à une corbeille de six devises fortes. Cette faiblesse du dollar handicape surtout le Japon, presque pas la Chine, dont la monnaie suit comme son ombre le dollar.

Le Premier ministre japonais, Yukio Hatoyama, le ministre des Finances, Hirohisa Fujii, disent au secrétaire américain au Trésor qu’aucune autre monnaie ne peut remplacer le dollar.

Le Japon réduira sa dépendance envers les exportations. Ces dernières années, elles ont assuré 60% de la croissance du PIB japonais, jusqu’à ce que la crise les arrête net et ne fasse basculer l’économie japonaise dans la pire récession de son histoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.