Accéder au contenu principal
Argentine

La voie est libre pour le mariage homosexuel à Buenos Aires

Jose Maria Di Bello (d) et Alex Freyre (g), à Buenos Aires, le 13 novembre 2009.
Jose Maria Di Bello (d) et Alex Freyre (g), à Buenos Aires, le 13 novembre 2009. Reuters/Marcos Brindicci

Dans la très catholique Amérique latine, l’Argentine est le premier pays du continent à autoriser un mariage homosexuel. Une juge de Buenos Aires a autorisé la célébration d'un mariage entre deux hommes au motif que « la loi doit traiter tout le monde avec le même respect ».

Publicité

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

Lundi matin, Alejandro Freyre et José Maria Di Bello se rendront au registre civil, pour fixer la date de leur mariage. Ce sera le premier entre deux personnes de même sexe, en Argentine et en Amérique Latine.

Après le rejet d’une première demande en avril, Alejandro et José Maria avaient porté plainte devant les tribunaux et une juge de la capitale fédérale, Gabriela Seijas,
leur a donné raison. Elle a estimé que deux articles du Code civil n’autorisant le mariage qu’entre un homme et une femme étaient discriminatoires et anticonstitutionnels.

Non moins importante est l’attitude du maire de Buenos Aires, Mauricio Macri, de centre-droit, qui n’a pas fait appel du jugement comme il en avait le droit. Sur les réseaux sociaux You Tube, Facebook et Twitter, Macri s’est dit favorable à une évolution qui élargit le champ des libertés et répond aux demandes de la société. Le très actif mouvement gay et lesbien et transsexuel d’Argentine, qui voulait aller plus loin que l’union civile, obtenue il y a sept ans, peut sans doute crier victoire.

La décision de la juge autorise désormais le mariage homosexuel à Buenos Aires, en attendant que ce droit soit étendu au niveau national. Une proposition de loi en ce sens, déjà déposée, sera examinée par le Parlement dans les prochains mois.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.