Accéder au contenu principal
France

Nouvelle manifestation de sans-papiers

Environ 5 000 travailleurs sans-papiers sont en grève à travers la France.
Environ 5 000 travailleurs sans-papiers sont en grève à travers la France. RFI / Pouneh Golshani

Entre 700 et 5 000 travailleurs sans-papiers ont manifesté ce week-end à Paris, pour exiger une circulaire élargissant le champ des régularisations. Ces derniers jours, plus de 5 000 sans-papiers en contrat avec des centaines d’entreprises ont cessé le travail. Avec une régularisation de leur situation, ils réclament des conditions de travail plus dignes.

Publicité

Ils sont maliens, guinéens ou sénégalais, en France depuis au moins cinq ans. Ils ont entamé une grève le 12 octobre pour être régularisés. Ces soixante-deux travailleurs sans-papiers occupent le chantier d’un grand hôtel parisien, à deux pas de l'Arc de Triomphe. Combien de temps comptent-ils rester sur un lieu sans électricité depuis trois semaines ?

Doucouré, porte-parole de ces sans-papiers, livre son témoignage : « C’est la deuxième fois que je suis en France. La première tentative, c’était en 1969 et je suis reparti. En 2003, je suis revenu et depuis, je travaille chez ADEC-Démolition. Nous continuerons cette grève jusqu'à la l’application de la circulaire. On ne lâche pas »

La société qui place les soixante-deux travailleurs sans-papiers, ADEC-Démolition, n’a pas souhaité réagir. Quant au gouvernement, il s'oppose toujours à une régularisation globale, disant que cela inciterait d'autres étrangers à s'installer clandestinement en France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.