Accéder au contenu principal
Crise alimentaire

Haïti peine à nourrir ses enfants

En Haïti, dans une école de la banlieue de Ganthier,  le Programme alimentaire mondial (PAM) distribue de la nourriture aux enfants, le 12 novembre 2009.
En Haïti, dans une école de la banlieue de Ganthier, le Programme alimentaire mondial (PAM) distribue de la nourriture aux enfants, le 12 novembre 2009. AFP/Thony Belizaire

Le Programme alimentaire mondial (PAM) estime que plus de 2,5 millions d’Haïtiens sont confrontés à l’insécurité alimentaire. Les enfants en sont les premières victimes. Un tiers des Haïtiens de moins de 5 ans souffre de la malnutrition. Après les quatre cyclones qui ont ravagé les récoltes l'an dernier, les aliments sont devenus de plus en plus chers.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

A la clinique publique de Saint-Esprit, dans la plaine de Port-au-Prince, les consultations pédiatriques et les médicaments sont gratuits. L’établissement est donc très fréquenté par les familles pauvres.

Hermione Louis, médecin, constate chaque jour les mêmes carences alimentaires chez ses patients :« Ce sont des enfants de parents défavorisés qui n’ont presque pas de lait, de viande, de poisson ou d’œuf à donner à leurs enfants ».

Ces manques dans l’alimentation affaiblissent les enfants, ce qui entraîne de nombreuses pathologies graves : « Ils présentent des infections à répétition, particulièrement la tuberculose pulmonaire. Ces enfants peuvent présenter plus tard une pathologie oculaire, à savoir la xérophtalmie (carence en vitamine A entraînant sécheresse oculaire et cécité) », explique Hermione Louis. « Si la malnutrition persiste, ils peuvent présenter un retard de croissance. En âge scolaire, ces enfants ne peuvent pas aller à l’école et atteindre un niveau scolaire satisfaisant ».

Des programmes de récupération nutritionnelle existent. Ils sont financés par les ONG présentes en Haïti, mais les médecins reconnaissent qu’en raison de la pauvreté, la ration alimentaire destinée à l’enfant dénutri sert souvent à nourrir toute sa famille.

Unicef.fr

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.