Accéder au contenu principal
France

L'ex-star de foot Basile Boli en garde à vue

Basile Boli, ancien international de football français et président de l'association Entreprendre et Réussir en Afrique.
Basile Boli, ancien international de football français et président de l'association Entreprendre et Réussir en Afrique. AFP / Olivier Laban-Mattei

Soupçonné d'abus de confiance et de recel d'abus de confiance, Basile Boli, l'ex-footballeur international, aujourd'hui président de l'association ERA, Entreprendre et réussir en Afrique, a été placé mardi matin en garde à vue.

Publicité

C'est en tant que président d'ERA, Entreprendre et réussir en Afrique, que Basile Boli a été placé en garde à vue par la Brigade de répression de la délinquance économique à Paris. Tout comme d'ailleurs, un responsable administratif de cette association.

ERA a pour objet de financer les microprojets de ressortissants étrangers souhaitant retourner dans leur pays d'origine. A ce titre l'association est subventionnée depuis deux ans par un organisme d'Etat, l'Agence nationale de l'accueil des étrangers et des migrations (ANAEM).

Le parquet de Nanterre s'intéresse aujourd'hui aux comptes d'ERA. Selon une source judiciaire citée par l'Agence France presse, à l'examen de la comptabilité d'ERA, il apparaitrait que les postes budgétaires des salaires et des frais de déplacements, seraient trop importants par rapport aux recettes de l'association.

En quittant les terrains de foot, Basile Boli s'est reconverti dans les affaires. L'ancienne star de l'Olympique de Marseille a créé sa société de marketing sportif et de production audiovisuelle. Il dirige aussi la filiale d'un groupe français de jeu en ligne, qui doit lancer ce mois-ci une vaste loterie dans 6 pays d'Afrique de l'Ouest, baptisée Africa Millions.

Mais Basile Boli s'investit également en politique. En 2007 il a soutenu la campagne du candidat Sarkozy. Quelques mois plus tard, il est nommé secrétaire national de l'UMP en charge du co-développement. Il a d'ailleurs été fait chevalier de la légion d'honneur l'an dernier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.