Accéder au contenu principal
Salon aéronautique de Dubaï

Airbus rafle les commandes

L'A380 d'Airbus lors du salon aéronautique de Dubaï, le 15 novembre 2009.
L'A380 d'Airbus lors du salon aéronautique de Dubaï, le 15 novembre 2009. Reuters/Ahmed Jadallah

En enregistrant cinq milliards de dollars de commandes, le constructeur aéronautique européen Airbus s’est taillé, cette année encore, la part du lion au salon aéronautique de Dubaï. Ce salon, dont c'est la onzième édition, ferme ses portes le 20 novembre. Parmi les principaux acheteurs : les pays du Golfe. Mais pour les organisateurs, les commandes qui se montent à 14 milliards de dollars, sont bien inférieures à celles enregistrées en 2007.

Publicité

A lui seul, le constructeur européenAirbusfait état de plus de cinq milliards d'engagements, contrats et lettres d'intention, auprès de cinq compagnies aériennes (Ethiopian Airlines, Népal Airlines, Yemenia, Air Austral, Sénégal Airlines). La plus grosse commande vient d'Ethiopian Airlines. La compagnie a confirmé l'achat de douze longs-courriers A350, l'avion de ligne sur lequel travaille actuellement Airbus.

Boeing n'a pas fait d'annonce commerciale majeure durant ce salon, mais a renforcé ses positions en Algérie avec deux commandes de Boeing 737 auprès d'Air AlgérieetTassili Airlines. Onze appareils au total pour près de 750 millions de dollars.

Dans le domaine militaire, face à une forte présence américaine et européenne, (Lockheed Martin/Boeing F22 Raptor et Eurofighter Typhoon), le constructeur français Dassault Aviation n'a toujours pas signé le contrat Rafale tant espéré auprès des Emirats. Le ministre de la Défense Hervé Morin qui est venu défendre l'avion de combat français souligne que « les négociations avancent dans un climat de confiance ». En revanche, les Emirats Arabes Unis ont passé commande de 25 avions-école Pilatus PC 21 d’origine Suisse, et de deux avions Radar suédois Saab 340 pour un total de 734 millions de dollars.

La nouveauté cette année est venue de la Chine qui pour la première fois lors d'un Salon aéronautique international, a présenté son avion d'entrainement avancé L15. Un avion qui a plus qu'un air de famille avec l'Aermacchi M 346 russo- italien, mais qui n'a rien à envier aux appareils de sa catégorie fabriqués en Occident. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.