Accéder au contenu principal
Revue de presse Asie du 20 novembre 2009

Bangladesh : condamnations à mort confirmées pour les assassins de Bangabandhu

Publicité

Toute la presse du Bangladesh fait le compte rendu du jugement de la chambre d'appel de la Cour suprême, rendu jeudi, et qui confirme la condamnation à mort des 12 ex-officiers reconnus coupables du meurtre de Bangabandhu Sheikh Mujibur Rahman. Bangabandhu Sheikh Mujibur Rahman est considérée comme « le père de la nation » bangladaise. The Bangladesh Today rappelle qu'il a été assassiné le 15 août 1975, avec toute sa famille, à l'exception de ses deux filles en voyage à l'étranger au moment des faits. L'une de ses deux filles est d'ailleurs Sheikh Hasina, l'actuel Premier ministre du Bangladesh. « Ils ont perdu la bataille judiciaire devant la plus haute cour du pays et doivent à présent marcher vers la potence », indique le quotidien. Ce matin, tous les journaux de Dacca, et notamment le New Age, rappelle l'odyssée judiciaire qui a finalement abouti à la décision. Le quotidien précise qu'ils seront exécutés dans les 28 jours.

Corée du Sud : Barack Obama toujours à la « une »

C’est à Séoul que le président américain a effectué sa dernière escale et le Korea Herald titre toujours sur l’annonce d’une visite à Pyongyang de l’ambassadeur américain Stephen Bosworth, programmée pour le 8 décembre. L’annonce a été faite lors de la conférence de presse commune entre Barack Obama et Lee Myung-bak. Bosworth, si toutefois il se rend vraiment sur place le 8 décembre, a pour mission de ramener Pyongyang à la table des négociations multilatérales, en échange d’une aide économique massive et de garanties de sécurité. L’article nous rappelle tout le contexte et donne la position de la Maison Blanche qui voudrait, explique-t-il, rompre avec le cercle vicieux des provocations de la Corée du Nord.

Taiwan, grand oublié de la tournée asiatique du président américain

On n’en a surtout pas parlé durant cette visite en Asie de Barack Obama ! Et deux jours après la fin de la visite en Chine du président américain, la presse de Taiwan publie le rapport d’une commission parlementaire américaine incitant le président Obama à engager Pékin à faire la démonstration de sa sincérité et de sa bonne volonté en réduisant son dispositif militaire contre Taiwan. La commission parlementaire recommande au Congrès américain d’inciter Barack Obama à renforcer les relations bilatérales avec Taiwan et à travailler à la modernisation de ses forces armées, en particulier dans le domaine de la défense aérienne, précise le Taipeh Times.

Le quotidien ne se fait guère d’illusion sur la portée des recommandations formulées dans ce rapport de 367 pages en raison de la volonté de l’actuelle administration américaine de ne rien faire qui pourrait froisser Pékin. Le journal rappelle l’écrasante supériorité militaire de la Chine continentale qui dispose de plus de 1100 missiles à courte portée pointée sur l’île. Bref, un article qui rappelle que, malgré le très net réchauffement en cours entre Taiwan et Pékin depuis l’arrivée au pouvoir du président Ma Ying-jeou l’année dernière, rien n’est réglé au fond.

Australie : incendie, alerte rouge

Il fait très chaud, et très sec, précise le Sydney Morning Herald, avec des vents violents en Nouvelle-Galles du Sud. Et, depuis les dramatiques incendies de l’année dernière, les Australiens ont une petite appréhension bien légitime lorsque les conditions sont réunies. Et là, elles le sont justement, précise le service rural de lutte contre les incendies qui a déclenché « l’alerte rouge ». En ce moment, n’importe quel départ d’incendie dans le « bush » peut prendre des proportions catastrophiques. « Ce n’est pas pour provoquer la panique, déclare le responsable du ‘service incendie’, mais si vous habitez dans une de ces régions menacées de l’ouest et du sud-ouest de l’Etat, c’est le moment d’aller voir vos amis qui vivent ailleurs ou d’aller faire vos courses en ville ».

Philippines : la course électorale est bien engagée

Le parti présidentiel a tenu sa convention nationale jeudi et la présidente Arroyo a pu dire tout le bien qu’elle pensait de Gilbert Teodoro pour affronter le fils Aquino lors du duel de mai 2010, lors de la présidentielle. « Et ce ne sera pas un duel facile pour l’administration sortante », rappelle le Philippines Star et, avec lui, l’ensemble des quotidiens philippins : The Inquierer, The Manila Times, qui témoignent eux aussi de la fièvre électorale montante dans l’archipel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.