Accéder au contenu principal
Sri Lanka

Fermeture annoncée des camps de déplacés

Le camp de Vavuniya au Nord du Sri Lanka, le 21 novembre 2009.
Le camp de Vavuniya au Nord du Sri Lanka, le 21 novembre 2009. REUTERS/Stringer

Le Sri Lanka a libéré plus de la moitié des 280 000 déplacés par le conflit contre la rébellion tamoule. Parqués depuis des mois dans des camps gouvernementaux, ces civils ont pu rejoindre le nord de l'île. Mais il reste quelque 136 000 personnes toujours retenues dans ces camps.  Samedi 21 novembre, le gouvernement de Colombo a fait savoir que ces camps seraient fermés à la fin du mois de janvier 2010 et que tous les civils seraient autorisés à retourner chez eux.

Publicité