Accéder au contenu principal
Pakistan

Recrudescence de l'offensive contre les zones tribales

Un drone américain de type « reaper ».
Un drone américain de type « reaper ». DR / RFI

Le Pakistan poursuit son offensive pour déloger les talibans de leur fief du Waziristan, au nord-ouest du pays. Il est aidé dans cette lutte par les Etats-Unis. Ce vendredi, au cours d’un raid, huit activistes islamistes présumés ont été tués selon un responsable des services de renseignements pakistanais.

Publicité

Avec notre correspondante à Islamabad, Nadia Blétry

Ce sont apparemment des bâtiments utilisés par des insurgés qui étaient visés ce vendredi dans le Nord-Waziristan, zone tribale voisine du Sud-Waziristan, contre lequel l’armée pakistanaise a lancé une vaste offensive le 17 octobre dernier. Objectif affiché : éradiquer l’extrémisme de cette région frontalière de l’Afghanistan considérée comme un bastion des talibans et des combattants étrangers proches des réseaux al-Qaïda.

C’est la deuxième fois en deux jours que des drones américains, des avions sans pilote, tirent des missiles sur le Nord-Waziristan. Pourquoi attaquer ce district ? Cette zone tribale abrite, entre autres, les réseaux Haqqani, un réseau de militants auxquels sont imputées les principales opérations contre les forces américaines en Afghanistan.

Parallèlement, selon certaines sources, les responsables talibans du Sud-Waziristan auraient quitté leur région, cible de l’armée pakistanaise, pour se réfugier dans le Nord-Waziristan mais aussi à Orakzai. Cette autre zone tribale, plus au Nord, est considérée comme le fief du nouveau chef du mouvement des talibans pakistanais. L’armée a d’ailleurs déployé des hélicoptères ces derniers jours pour bombarder Orakzai à plusieurs reprises.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.