Accéder au contenu principal
Afrique du Sud / Mondial 2010

Les Bafana Bafana seront-ils à la hauteur ?

Les Bafana Bafana, équipe nationale de football de l'Afrique du Sud.
Les Bafana Bafana, équipe nationale de football de l'Afrique du Sud. AFP/Alexander Joe

Si elle n'était pas qualifiée d'office en tant que pays hôte, l'Afrique du Sud n'aurait probablement pas joué le Mondial 2010 de football. Manque d'expérience, mauvais résultats, changements de sélectionneur : les Bafana Bafana, les «garçons», sont officiellement, d'après le dernier classement de la FIFA, la plus mauvaise équipe sélectionnée pour la phase finale de la Coupe du monde.

Publicité

Avec notre correspondante à Johannesburg, Sophie Ribstein

L’équipe sud-africaine n'atteint que le 86ème rang des équipes mondiales. Elle arrive même derrière la Corée du Nord. Mais, en Afrique du Sud, certains croient encore aux miracles. John, un Afrikaner installé à une terrasse d’une pizzeria, arbore fièrement le maillot vert et jaune des Bafana Bafana et il est persuadé que son équipe peut aller en finale : « Ce n’est qu’un classement ! En cricket ils nous disent que l’on est les meilleurs et on ne gagne jamais alors nous allons bien jouer, bien mieux que ce que les gens peuvent penser ! »

Selon Assane, tout est possible. Ce Dakarois est un supporter de l’équipe de son pays d’adoption, faute de voir le Sénégal se qualifier. « Ils jouent très bien, ils peuvent jouer 90 minutes sans se fatiguer mais ils manquent de buteurs ! Avec le temps, ils arriveront à trouver des gens qui marqueront des buts, j’y crois ! »

D’autres ont au contraire choisi de soutenir une autre équipe

C’est le cas de Ayob, un Indien de 47 ans qui a décidé de porter les couleurs du Brésil pendant la compétition. « Ils auraient dû chercher des gens dans la rue pour montrer aux Bafana Bafana comment jouer ! Ils ont besoin d’un électrochoc pour que ça aille mieux. Mais je crois que c’est trop tard ! »

Derrière son étal Cynthia renchérit «L’Afrique du Sud, ce sont des losers ! des perdants ! On ne devrait pas les appeler les Bafana Bafana, les garçons, mais abafounia bafuni, ceux qui ne veulent pas jouer !»

Le jeune Pedro, d’origine portugaise se dit lui qu’un miracle peut toujours se produire, si la Nation Arc-en-ciel pouvait s’unir derrière ses garçons… « Dès que la fièvre de la Coupe du monde aura emporté l’Afrique du Sud, ce sera fou ! Il faut que l’on soit tous derrière eux et que l’on donne sa chance à notre équipe »

Portée par tous les vuvuzelas, ces populaires trompettes en plastique, la plus mauvaise équipe sélectionnée réussira peut-être à créer la surprise !
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.