Accéder au contenu principal
Afghanistan / Etats-Unis

Washington verse 40 millions de dollars à 27 provinces afghanes

Les Etats-Unis viennent d’adresser un chèque d’encouragement à 27 provinces afghanes qui ont permis de réduire ou d’éliminer la culture du pavot, dont l'Afghanistan est le premier producteur mondial.

Publicité

 

38,7 millions de dollars, c’est à peu près le coût de 40 soldats américains en Afghanistan chaque année. Autant dire une goutte d’eau. Le chèque versé par Washington est donc avant tout un geste symbolique, un encouragement.

20 provinces concernées par cette aide ne cultivent déjà plus d’opium, les 7 autres ont enregistré cette année une forte baisse de leur production. Toutes s’engagent en échange de l’aide à développer des programmes de développement et de cultures alternatives. L’accent étant mis sur le Helmand, au sud, le berceau de la culture du pavot et des talibans qui partait de loin mais qui a obtenu de très bons résultats avec une éradication de 33 % de ses champs d’opium.

Le geste est symbolique car l’Afghanistan reste le premier producteur d’opiacé dans le monde. Le 22 octobre dernier, l’office des Nations unies contre la drogue tirait la sonnette d’alarme : les forces de l’OTAN en Afghanistan ont perdu 1 800 soldats dans la lutte contre les trafiquants en six ans. Et depuis 2001, depuis le renversement du régime taliban, les choses n’ont fait qu’empirer, estime l’ONU : la production d’opium n’a pas cessé d’augmenter, 12 000 tonnes seraient actuellement stockées dans le pays.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.