Accéder au contenu principal
Arabie Saoudite

Des inondations meurtrières menacent La Mecque

Des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville portuaire de Jeddah, le 25 novembre 2009.
Des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville portuaire de Jeddah, le 25 novembre 2009. Reuters/Caren Firouz

La veille de la fête de l'Aïd, c'est le moment fort du pèlerinage : plus de deux millions de fidèles se rassemblent ce jeudi sur le Mont Arafat . Or hier, de violentes averses ont provoqué la mort de 48 personnes dans la région de La Mecque. Des pluies diluviennes qui perturbent considérablement le déroulement du grand pèlerinage.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

Ce sont des pluies diluviennes qui se sont abattues à l’ouest de l’Arabie Saoudite faisant 48 morts à Jeddah. Des habitations détruites, des magasins fermés, plus d’un millier de personnes ont été secourues par les services de la Défense civile, juste avant la grande fête de l'Aïd qui attire chaque année des millions de pèlerins à La Mecque.

Les villes saintes de Médine et La Mecque n’ont pas été épargnées, mais aucun pèlerin n'est à déplorer parmi les victimes.

Ces conditions météo perturbent considérablement le déroulement du grand pèlerinage. Ce jeudi, trois millions de fidèles sont attendus au mont Arafat, appelé aussi mont de la Miséricorde, c’est le point culminant du grand pèlerinage.

Cette année, le hadj est marqué par la menace de la propagation du virus H1N1. Les autorités saoudiennes ont en effet déployé des mesures sanitaires sans précédent : 20 000 personnes des services médicaux, 10 000 hommes des forces spéciales, 2 500 caméras de surveillance. Tout était pourtant prévu, excepté la pluie qui joue les trouble-fête.

Les organisateurs du pèlerinage sont plus que jamais sur le qui-vive. Ils craignent qu’à cause des chaussées glissantes, des terrains boueux, ne se reproduisent des scènes de panique de 2006. Cette année-là, 364 pèlerins avaient trouvé la mort.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.