Accéder au contenu principal
Union européenne / Commission

Nouvelle équipe Barroso : plus libérale et avec Barnier

José Manuel Barroso annonce la nouvelle Commission européenne
José Manuel Barroso annonce la nouvelle Commission européenne AFP PHOTO / GEORGES GOBET

C'est ce vendredi que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a officiellement choisi sa nouvelle équipe. Le Finlandais Olli Rehnn est ainsi chargé des Affaires économiques et monétaires, un nouveau poste, celui du changement climatique, revient à la Danoise Connie Hedegaard, et le candidat français Michel Barnier a été désigné commissaire européen au Marché intérieur. Cette dernière attribution a fait l'objet d'intenses tractations entre M. Barroso et le président français. 

Publicité

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

Sur les vingt-six membres de la future Commission européenne, la moitié seulement sont des nouveaux venus, douze autres sont déjà membres du collège sortant : le Français Michel Barnier y a siégé de 1999 à 2004.

En présentant la liste du nouveau collège, son président José Manuel Barroso a d’ailleurs surtout insisté sur l’équilibre de cette nouvelle formation. Equilibre politique d’abord : par exemple avec les six vice-présidents qui sont deux libéraux, deux socialistes et deux conservateurs, pour moitié des hommes, pour moitié des femmes. Sur le total, figurent d’ailleurs neuf femmes, un tiers du collège, une proportion pour laquelle José Manuel Barroso a été obligé de ferrailler avec les Etats membres qui ne proposaient que des hommes.

La tâche que je confie à Michel Barnier est très claire : c’est approfondir le marché intérieur dans toutes ses dimensions.

José Manuel Barroso

Ce collège est donc entièrement remodelé. Tous les sortants se sont vu attribuer un nouveau portefeuille. Les poids lourds de cette nouvelle commission seront l’Espagnol Joaquin Almunia à la Concurrence, le Finlandais Olli Rehn à l’Economie, le Belge Karel de Gucht au Commerce international, et bien sûr Michel Barnier qui décroche, ce que la France souhaitait, c’est-à-dire à la fois le Marché intérieur et les services financiers.

Il faudra évidemment compter aussi avec la Britannique Catherine Ashton, nouveau Haut représentant pour la Politique étrangère, mais aussi avec la Danoise Connie Hedegaard qui va inaugurer la fonction de commissaire aux questions climatiques.

Allemagne : Günther Oettinger (Energie)
Autriche : Johannes Hahn (Politique régionale)
Belgique : Karel De Gucht (Commerce)
Bulgarie : Rumiana Jeleva (Coopération, Aide humanitaire)
Chypre : Androulla Vassiliou (Education, Culture, Multilinguisme)
Danemark : Connie Hedegaard (Climat)
Espagne : Joaquin Almunia (Concurrence - Vice-président)
Estonie : Siim Kallas (Transports - Vice-président)
Finlande : Olli Rehn (Affaires économiques et monétaires)
France : Michel Barnier (Marché intérieur, services financiers)
Grèce : Maria Damanaki (Affaires maritimes et pêche)
Hongrie : Laszlo Andor (Emploi, Affaires sociales)
Irlande : Maire Geoghegan Quinn (Recherche et innovation)
Italie : Antonio Tajani (Industrie et entreprises)
Lettonie : Andris Piebalgs (Aide au développement)
Lituanie : Algirdas Semeta (Fiscalisté et union douanière)
Luxembourg : Viviane Reding (Justice, droits fondamentaux - Vice-présidente)
Malte : John Dalli (Santé et Protection des consommateurs)
Pays-Bas : Neelie Kroes (Nouvelles technologies - Vice-présidente)
Pologne : Janusz Lewandowski (Budget)
Portugal : José-Manuel Barroso (président)
République tchèque : Stefan Füle (Elargissement)
Roumanie : Dacian Ciolos (Agriculture)
Royaume-Uni : Catherine Ashton (vice-présidente, diplomate en chef de l'UE)
Slovaquie : Maros Sefcovic (Relations institutionnelles - Vice-président)
Slovénie : Janez Potocnik (Environnement)
Suède : Cecilia Malmström (Affaires intérieures)

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.