Accéder au contenu principal
France / Régionales

L'UMP se prépare pour les régionales

Conseil national de l'UMP en janvier 2009.
Conseil national de l'UMP en janvier 2009. RFI/Patrice Biancone

Le parti Union pour un mouvement populaire (UMP) présente, ce samedi à Aubervilliers (région parisienne), lors de son Conseil national, l'ensemble de ses têtes de listes pour les élections régionales et départementales des 14 et 21 mars 2010. Dix-neuf membres du gouvernement sont têtes de listes ou candidats pour ce scrutin, selon le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand.

Publicité

La désignation des têtes de listes à été longue et difficile dans certains cas, mais c'est fait ! Le Conseil national de ce samedi devrait donc simplement entériner ce choix et prendre bonne note de ce que souhaitent ceux qui ont en charge la mise au point de la stratégie de campagne. Comprenez l'Elysée qui, après avoir espéré le meilleur, entend limiter le pire, et les responsables de l'UMP qui vont désormais devoir se pencher sur la constitution des listes elles-mêmes, s'attacher notamment, comme l'a dit Dominique Paillé, son porte-parole, à les rendre attractives et à faire en sorte que des candidats issus de la diversité soient en position éligible.

François Fillon sera présent à Aubervilliers. Et peut-être même Nicolas Sarkozy de retour du sommet du Commonwealth, Nicolas Sarkozy qui pourrait, dans la foulée, venir encourager des troupes démoralisées par les turbulences automnales. Nous le savons, le chef de l'Etat n'est pas au mieux dans les sondages.

Et même si son parti livrera bataille avec le Nouveau centre, le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers, et le Parti radical, c'est-à-dire avec une majorité unie, rien n'indique pour l'instant, qu'il est dans une dynamique gagnante. A l'Elysée et à Matignon on s'inquiète même pour l'Alsace et la Corse, les deux seules régions que gère actuellement la majorité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.