Accéder au contenu principal
Afghanistan / Etats-Unis

La prison américaine de Bagram, un autre Abou Ghraïb ?

Le camp de Bagram, à 60 kilomètres de Kaboul, abrite la base aérienne américaine et la prison qui compte 675 détenus.
Le camp de Bagram, à 60 kilomètres de Kaboul, abrite la base aérienne américaine et la prison qui compte 675 détenus. Globalsecurity.org

Aux Etats-Unis, le Washington Post publie des témoignages de deux adolescents afghans qui disent avoir été battus et humiliés à la prison américaine de Bagram. Leurs récits rejoignent ceux des victimes de tortures à la prison d'Abou Grahïb, en Irak. 

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul, Luc Mathieu

Abdul Rashid dit avoir moins de 16 ans. Il a été arrêté au printemps dernier, dans la province de Khost, à l'est du pays. D'abord détenu dans une base militaire de la région, il a ensuite été transféré à la prison de Bagram, à une quarantaine de kilomètres au nord de Kaboul. C'est là qu'il a été forcé de se déshabiller devant une demi-douzaine de soldats américains qui prenaient des photos. Il était enfermé dans une cellule de béton où il pouvait à peine s'allonger. Les gardiens le réveillaient dès qu'il s'endormait. Il dit également avoir été frappé lors des interrogatoires pour le faire avouer des liens avec les talibans.
Issa Mohammad, 17 ans, a subi les mêmes tortures.

Les deux adolescents semblent avoir été détenus dans la prison secrète de Bagram, gérée par les forces spéciales américaines.

Pas moins de 675 détenus sont emprisonnés, eux, sur le site principal de Bagram, surnommé le « Guantanamo afghan ». L'armée américaine vient de construire de nouveaux bâtiments. Ils peuvent accueillir près de 1200 prisonniers.

En Afghanistan, treize détenus se sont évadés d'une prison de la ville de Farah, à l'ouest du pays, en creusant un tunnel. L'un d'eux a été repris et la police afghane a lancé une enquête pour déterminer si les évadés ont bénéficié de la complicité de gardiens.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.