Accéder au contenu principal
OMC

Des pays en développement signent un accord de coopération Sud-Sud

Des Etats non-membres de l’OMC sont signataires de l'accord de coopération Sud-Sud.
Des Etats non-membres de l’OMC sont signataires de l'accord de coopération Sud-Sud. REUTERS/Toru Hanai

Vingt-deux pays en développement dont l'Inde et le Brésil ont signé mercredi 2 décembre un accord de coopération entre économies du Sud. En marge de la conférence ministérielle de l'OMC à Genève, ils se sont entendus sur une baisse de 20% de leurs droits de douane.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

Faute d’entente à l’échelle du globe, 22 pays en développement ont conclu un accord de coopération de tarifications douanières. Il ne fait pas partie du cycle de Doha de libéralisation des échanges qui piétine depuis des mois. Il a été passé à Genève en marge de la conférence mondiale du commerce.

Cela démontre que « les pays en développement ont la volonté et la capacité de se mettre d'accord », a assuré le ministre argentin ajoutant que la paralysie des négociations sur le cycle de Doha n'était pas « un problème venant de notre part ».

Cet accord prévoie un abaissement de 20% au moins de leurs taxes douanières sur quelque 70% de leurs exportations de marchandises. En négociation depuis 2004, la mise en œuvre va donner un coup de fouet aux échanges Sud-Sud. Selon les experts, l’apport attendu au commerce atteindrait 8 milliards de dollars par année.

L’originalité du traité commercial réside dans le fait que parmi les signataires figurent des Etats qui ne sont pas membres de l’OMC tels que les deux Corées, l’Algérie et l’Iran, ainsi que des poids lourds comme le Brésil, l’Argentine, l’Inde et l’Egypte. La Chine et l’Afrique du Sud ont, par contre, réservé leur réponse.

Cette convention, qui prévoit également un système de requêtes supplémentaires d’abaissement tarifaire à négocier bilatéralement, sera sans doute le seul résultat concret de la ministérielle de l’OMC.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.