Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Elections : la date du scrutin se précise

Le président ivoirien, Laurent Gbagbo (G), et son homologue burkinabé, Blaise Compaoré (D), à Ouagadougou le 3 décembre 2009.
Le président ivoirien, Laurent Gbagbo (G), et son homologue burkinabé, Blaise Compaoré (D), à Ouagadougou le 3 décembre 2009. AFP/Ahmed Ouoba

la nouvelle date des élections devrait être fixée dans une période allant de la fin février au début mars 2010. Ainsi en a décidé le Cadre permanent de concertation qui s’est réuni jeudi à Ouagadougou. Après le rendez-vous électoral manqué du 29 novembre en Côte d’Ivoire, l’organe suprême de supervision de l’accord de paix inter-ivoirien, coiffé par le président burkinabé Blaise Compaoré, s’est donc conclu jeudi sur une avancée du processus électoral.

Publicité

En entérinant une période tout à la fois courte et rapprochée pour l’organisation des élections ivoiriennes, ce sixième CPC aura conclu sur un vrai succès. Fin février-début mars, c’est «quasiment une date», remarquait-on jeudi soir dans les milieux diplomatiques.

Ce nouvel élan donné au processus électoral est à inscrire au crédit de l’Accord politique de Ouagadougou. Il vivifie la méthode de dialogue direct inter-ivoirien et le rôle de la médiation burkinabé, qui a su inspirer le climat de confiance nécessaire au succès de la rencontre. Climat auquel l'appel téléphonique que Nicolas Sarkozy a passé au président ivoirien Laurent Gbagbo aura probablement contribué.

Le consensus s'est fait autour du nouveau chronogramme... décembre et début janvier, fin du contentieux électoral, janvier 2010 publication de la liste électorale définitive et fabrication des cartes... début de l'élection au plus tard début mars

Le nouveau chronogramme et les réactions des participants à la réunion du CPC

Sur le coup de midi, jeudi, le président français a en effet cordialement échangé pendant une dizaine de minutes au téléphone avec son homologue ivoirien. Initiative sans précédent prise par Nicolas Sarkozy, étant rappelé que la dernière rencontre entre les deux chefs d’Etat français et ivoirien remonte à décembre 2007 à Lisbonne.

Reste que, ce matin, le volume des tâches à accomplir avant le scrutin n’a guère varié. Voter début mars, c’est techniquement possible. Mais cette année, tous ceux en Côte d’Ivoire qui organisent les élections vont probablement devoir faire une croix sur les fêtes de Noël.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.