Accéder au contenu principal
Italie

Un mafieux repenti met en cause Berlusconi qui dénonce une machination

Silvio Berlusconi montre un livre intitulé « Lutte contre la Mafia », durant une conférence de presse à la Villa Chigi, à Rome, le 9 octobre 2009.
Silvio Berlusconi montre un livre intitulé « Lutte contre la Mafia », durant une conférence de presse à la Villa Chigi, à Rome, le 9 octobre 2009. Reuters / Tony Gentile

Silvio Berlusconi dénonce une vengeance. Le président du Conseil italien a été accusé par un repenti de la mafia sicilienne d'avoir des liens avec Cosa Nostra. Le repenti Gaspare Spatuzza témoignait dans le cadre du procès en appel d'un proche du gouvernement italien, ex-bras droit de Berlusconi, Marcello Dell'Utri. 

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Son visage, son regard, personne ne les a vus. Le repenti Gaspare Spatuzza a été caché derrière deux paravents blancs et protégé par une dizaine de policiers dans une salle sous haute-surveillance, envahie de caméras, journalistes, étudiants et retraités. 

Pour la première fois en public, un ancien mafieux, accusé de 40 homicides, a prononcé deux noms importants, ceux du chef du gouvernement et de son ex-bras droit Marcello Dell’Utri.

Gaspare Spatuzza a raconté qu’au cours d’une rencontre qu’il a eue à Rome avec son chef de clan, Giuseppe Graviano, un peu avant la naissance officielle du parti de Silvio Berlusconi, en janvier 1994, il avait appris que Cosa Nostra avait trouvé une nouvelle couverture politique. « Giuseppe Graviano m’a parlé de Berlusconi et de Dell’Utri. Il m’a dit que, grâce à ces personnes sérieuses, nous avions pratiquement le pays en main ».

Le président du Conseil a réagit en parlant d’une « absurde machination » contre son gouvernement qui, dit-il, a lutté plus que tout autre contre la mafia. De son côté, Marcello Dell’Utri estime que la mafia veut faire tomber le gouvernement.

Clotilde Champeyrache, économiste spécialiste de la mafia.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.