Accéder au contenu principal
Royaume-Uni/Economie

Brown veut réduire de 20% les hauts salaires

Gordon Brown compte réduire de 20% en trois ans les salaires des fonctionnaires les mieux payés, en vue de réduire le déficit public.
Gordon Brown compte réduire de 20% en trois ans les salaires des fonctionnaires les mieux payés, en vue de réduire le déficit public. AFP / Carl de Souza

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé lundi qu'il comptait réduire de 20% en trois ans la paie des fonctionnaires les mieux payés. Dans le cadre de sa tentative de réduire le déficit public qui devrait équivaloir cette année à au moins 12,4% du Produit intérieur brut (PIB), Gordon Brown dénonce « la culture des excès ».

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Le discours du Premier ministre sur la nécessaire réduction des dépenses publiques est un prélude que va dévoiler son ministre des Finances, Alstair Darling, mercredi lorsqu’il présentera les grandes lignes du budget 2010-2011. Et ce, grave déficit public oblige, à quelques mois des élections générales.

Gordon Brown veut donner l’impression de frapper fort. D’où l’annonce d’un programme destiné à réduire de plus de treize milliards d’euros les dépenses courantes du gouvernement en quatre ans soit quelque trois milliards de plus que prévu dans le dernier budget.

Le chef du gouvernement a indiqué que les traitements de plus 165 000 euros par an et les bonus d’activité supérieurs à 55 000 euros nécessiteraient à l’avenir l’approbation des ministères concernés, tandis que leurs bénéficiaires seraient publiquement identifiés. Cette « culture de l’excès » peut et doit changer, a conclu le Premier ministre qui s’est pourtant bien gardé de dire comment son gouvernement comblerait le reste d’un déficit qui se monte à 180 milliards d’euros.

C’est d’ailleurs ce que les partis d’opposition reprochent à Gordon Brown, notamment les conservateurs qui estiment qu’il va falloir faire des coupes budgétaires beaucoup plus sévères. Pour eux, le gouvernement ne veut pas se résoudre à dire la vérité de peur de voir son électorat se détourner avant un scrutin dans lequel il est d’ores et déjà donné perdant.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.