Accéder au contenu principal
Espace

SpaceShipTwo en service dès 2011 pour les aventuriers de l'espace fortunés

SpaceShipTwo à sa sortie du hangar à Mojave en Californie, le 7 décembre 2009.
SpaceShipTwo à sa sortie du hangar à Mojave en Californie, le 7 décembre 2009. Reuters/Ned RocknRoll/Courtesy Scaled Composites/Virgin Galactic

Moyennant 200 000 dollars (un peu plus de 135 000 euros), il sera bientôt possible de s'offrir un voyage dans l'espace. La société Virgin Galactic a présenté le 7 décembre 2009, sa navette spatiale baptisée SpaceShipTwo, en Californie. 

Publicité

C’est dans le désert californien de Morave, à l’ouest des Etats-Unis, que Richard Branson, l’extravagant milliardaire, propriétaire de Virgin Galactic, présentait à la presse ce lundi sa navette SpaceShipTwo.

Construite par l’ingénieur Burt Rutan, cette navette spatiale au design minimaliste offrira dès 2011 aux aventuriers très fortunés quelques minutes en apesanteur– à 110 kilomètres au-dessus de la Terre. SpaceShipTwo pourra embarquer à son bord deux pilotes et six passagers. Elle sera transportée dans l’espace par une fusée appelée Eve, avant de se désolidariser de son transporteur.

Selon la société Virgin, 300 touristes ont d’ores et déjà réservé une place, moyennant un chèque d’un peu plus de 135 000 euros… Certes, le voyage dans l’espace n’est pas encore à la portée de tous, mais comme le rappelle Richard Branson, c’était aussi le cas à l’aube de l’aviation, avant que le transport aérien ne se démocratise.

D’ici une centaine d’années, aller d’un endroit à l’autre de la Terre en navette spatiale sera peut-être devenu aussi banal que prendre l’avion.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.