Accéder au contenu principal
Nigeria

Le président malade, l’opposition se lance à la manoeuvre

Le président nigérian, Umaru Yar'Adua, le 24 juin 2009.
Le président nigérian, Umaru Yar'Adua, le 24 juin 2009. AFP/Pius Utomi Ekpei

Le président Umaru Yar'Adua qui a été soigné pour des problèmes cardiaques en Arabie saoudite n'a pas donné de nouvelles officielles depuis un peu plus de deux semaines. Les responsables du parti au pouvoir apportent leur soutien au chef de l'Etat. Le PDP fustige la position de l'opposition qui exige la démission du président. Le parti majoritaire rappelle qu'il n'a pas de leçon de légalité à recevoir de l'opposition.

Publicité

« Le parti au pouvoir ne se laissera pas distraire par les atermoiements immoraux de l’opposition sur l’incapacité du président Yar’Adua. Il reste le président en charge et si d’aventure, il s’avérait incapable de remplir ses fonctions, la procédure constitutionnelle en matière d’intérim ou de succession sera suivie ».

Telle est la conclusion de la réunion des responsables du PDP (Parti démocratique du peuple) à Abuja. Une position qui n’a rien de surprenant par rapport à l’attitude affichée par le parti, depuis le départ du président pour des soins en Arabie saoudite. Mais le message a le mérite d’être clair et surtout de rassurer l’opinion en affirmant haut et fort que le PDP n’envisage pas de s’écarter des règles constitutionnelles.

L’opposition, elle, ne se sent pas rassurée. Elle doit tenir, samedi 12 décembre, une rencontre sur cette problématique. Le coordonnateur du regroupement des partis de l’opposition CNPP (Conférence des partis politiques du Nigeria) Alhadji Balarabe Musa a d'ores et déjà mis en garde le pouvoir : « Si dans les trois semaines de l’absence du président, aucune nouvelle rassurante n’est publiée sur son état, alors elle entamera une série de manifestations à travers tout le pays pour exiger l’ouverture de la procédure de démission d’Umaru Yar'Adua ».
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.