Accéder au contenu principal
Russie / Abkhazie / Géorgie

L'Abkhazie élit son président

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes en Abkhazie ce 12 décembre 2009.
Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes en Abkhazie ce 12 décembre 2009. REUTERS/Kazbek Basayev

L'Abkhazie, petit territoire du Caucase qui clame haut et fort son indépendance, s'apprête à élire ce samedi 12 décembre 2009 son président. Il s'agit du premier scrutin depuis la guerre russo-géorgienne d'août 2008 pour le contrôle de cette République rebelle reconnue dans la foulée par Moscou. La question de la domination russe est au coeur de cette élection.

Publicité

130 000 électeurs doivent choisir entre 5 candidats, les Géorgiens qui vivent encore en Abkhazie, ils seraient 40 000, n'ont pas le droit de voter et Tbilissi dénonce un scrutin illégal. L'Abkhazie, qui fait partie de la Géorgie, a décrété unilatéralement son indépendance après la guerre russo-géorgienne de 2008 mais seuls la Russie, le Nicaragua et le Venezuela la reconnaissent en tant qu'Etat.

La Russie présente militairement mais aussi économiquement, elle représente 60% de l'économie en Abkhazie, a fait de lourds investissements parfois contestés par des candidats qui reprochent notamment à l'actuel président, Serguei Bagapch lui aussi candidat à sa propre sucession, d'avoir vendu les chemins de fer abkhazes à la Russie.

Le président ne cache pas ses liens avec Moscou. Il fait campagne en s'affichant aux côtés de Dmitri Medvedev et de Vladimir Poutine dans tout le pays. Aucun des candidats n'envsage de renouer avec la Géorgie ; on peut vraiment parler d'un scrutin pro-russe qui sera néanmoins surveillé par une centaine d'observateurs internationaux.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.