Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Economie

Vers la fin de la récession aux Etats-Unis ?

Une file de chômeurs à la recherche d'un emploi, à Baltimore, le 17 septembre 2009.
Une file de chômeurs à la recherche d'un emploi, à Baltimore, le 17 septembre 2009. (Photo : Paul J. Richards/AFP)

Un petit souffle d'optimisme soufflait dimanche soir 13 décembre sur les petits écrans américains.  Dans les émissions politiques dominicales, deux des principaux conseillers économiques du président Obama dont Larry Summers, ont présenté un tableau plus optimiste de la situation aux Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Larry Summers sur ABC et CNN n’a pas hésité à déclarer que la récession était terminée.

Toutefois Christina Romer, présidente des conseillers économiques de la Maison Blanche a, sur NBC, tempéré cet optimisme. Si elle reconnaît qu’en théorie l’économie américaine est sortie de la récession, elle souligne qu’avec un taux de chômage de 10%, il y a encore du chemin à faire avant de pavoiser.

Larry Summers pour sa part a pour la première fois affirmé qu’il y aura un retour des créations d’emplois d’ici au printemps. Réduire le nombre des chômeurs est devenu la priorité du président Obama, car si l’an prochain, lors des élections de mi-mandat la situation ne s’est pas améliorée, les démocrates pourraient voir leur majorité au Congrès diminuer.

Pour créer des emplois, Barack Obama envisage d’utiliser une partie de l’argent qui reste du plan de sauvetage approuvé l’an dernier pour aider les institutions financières en difficulté. Mais les républicains veulent que ces fonds aillent au remboursement du déficit.

Le président reçoit ce lundi les ténors de Wall Street pour leur demander notamment de prêter d’avantage aux PME de façon qu’elles puissent de nouveau embaucher. Comme l’a dit Larry Summers : « Après tout ce que le pays a fait pour eux, les banquiers doivent admettre qu’ils ont des devoirs envers ceux qui les ont aidés ». 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.