Accéder au contenu principal
Cameroun

Le marché central de Douala ravagé par les flammes

Les pompiers tentent d’éteindre l’incendie qui ravage le marché central de Douala, au Cameroun, le 15 décembre 2009.
Les pompiers tentent d’éteindre l’incendie qui ravage le marché central de Douala, au Cameroun, le 15 décembre 2009. AFP / Patrick Fort

Un incendie a ravagé, le 15 décembre 2009, le marché central de Douala, considéré comme un des plus grands de la sous-région avec 4 000 à 5 000 commerçants. Selon différentes sources policières et militaires ainsi que des pompiers, l'incendie du marché, situé dans le centre-ville, n'a pas fait de morts. Plusieurs personnes ont cependant été transportées à l'hôpital.

Publicité

C’est à 15 h que l’alerte est donnée. Le feu vient de prendre et les flammes se propagent très rapidement de commerce en commerce. Au total, plus de cent boutiques sont ravagées, ainsi que de nombreux étals, situés tout autour de ce marché central.

Les pompiers se sont rapidement déployés, mais il aura fallut de nombreuses heures avant de circonscrire cet incendie de grande ampleur. On ne déplore aucune victime grave. Cependant une dizaine de personnes ont été hospitalisées après avoir été incommodées par des épaisses fumées.

La gendarmerie du littoral et la police judiciaire annoncent l’ouverture d’une enquête. D’après les premières constatations, un court-circuit électrique pourrait avoir déclenché l’incendie. Une hypothèse très probable quand on sait que des nombreux branchements sauvages sont effectués sur le réseau électrique.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce type d’incendie se produit. Il y a quelques mois c’est le marché central de Yaoundé qui était la proie des flammes. Une cinquantaine de commerce avaient été détruit et c’est un court-circuit qui avait provoqué le sinistre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.