Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Réaction des habitants de Thomson à l'accueil des prisonniers de Guantanamo

Après l’annonce d’un transfert des prisonniers de Guantanamo dans une prison de l’Illinois, les réactions sont mixtes. Cette annonce a été bien accueillie dans la ville mais elle est critiquée par les républicains et les défenseurs des droits de l'homme.

Publicité

Avec notre correspondent à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les habitants de Thomson, petite bourgade de l’Illinois qui se proclame fièrement capitale du melon, ne voient pas d’un mauvais œil le transfert d’une centaine de détenus de Guantanamo. Il pourrait créer près de 4 000 emplois nouveaux dans une région où le taux de chômage est de 10.5%, et générer un milliard de dollars de revenus.

Toutefois le député local, un républicain, tout comme l’ensemble de son parti, estime que c’est introduire le loup dans la bergerie. Pour calmer les inquiétudes, le Pentagone rappelle qu’il y a déjà plus de 300 terroristes dans des prisons américaines, dont Zacarias Moussaoui, et qu’aucun incident ne s’est jamais produit.

Pour les organisations de défense des droits de l’homme les prisonniers ne devraient pas être emprisonnés à Thomson sans inculpation. « Le président Obama ne fait que changer le code postal de Guantanamo », se plaint Amnesty International. Le changement d’adresse prendra du temps. Le Congrès doit approuver les fonds, et plus problématique, lever l’interdiction d’incarcérer sur le sol américain des détenus qui n’ont pas encore été jugés.

Les habitants de Thomson craignent-ils que l’arrivée des hommes venus du chaud fasse de leur ville une cible d’al-Qaïda ? L’un d’eux répond : « Ils ne me font pas peur. Je suis un bon coureur et j’ai un fusil. Je saurai protéger ma famille ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.