Accéder au contenu principal
CAN 2010

Le Ghana face aux blessures

Le Ghanéen Michael Essien.
Le Ghanéen Michael Essien. Reuters

Classé parmi les favoris de la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN), le Ghana devra sans doute faire face aux forfaits de plusieurs joueurs clés. Mickaël Essien, Stephen Appiah et John Mensah sont concernés.

Publicité

Côte d’Ivoire, Togo et Burkina Faso : le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des Nations n’a pas été particulièrement clément pour la sélection ghanéenne. Mais le plus grand danger viendra peut-être de l’intérieur. Depuis quelques jours, les annonces de blessures se succèdent dans l’effectif des Black Stars, touchant des éléments essentiels du dispositif de Milovan Rajevac.

Touché aux ischio-jambiers le 8 décembre dernier, lors du match de Chelsea contre l’Hapoel Nicosie en Ligue des Champions, Mickaël Essien devrait être indisponible durant un mois. Une durée qui ne menace pas directement la participation du chef d’orchestre ghanéen à la CAN (le premier match de sa sélection aura lieu le 11 janvier), mais qui amputera largement sa préparation et risque de lui faire manquer un ou plusieurs matches en cas de complications.

Stephen Appiah est maudit


Le cas de Stephen Appiah est encore plus complexe. Blessé au mollet avec son club de Bologne, le capitaine des Black Stars a déclaré qu’il pourrait tenir son rôle lors de la compétition avant d’être contredit par… le sélectionneur lui-même. Interviewé par Reuters, Rajevac a annoncé, le 8 décembre dernier, qu’Appiah ne se déplacerait pas en Angola avec ses coéquipiers. Si l’information est confirmée, ce serait la suite d’une série noire en coupe d’Afrique pour le joueur, déjà absent en 2002 et 2008 et handicapé par une blessure en 2000, alors que le Ghana était éliminé dès la phase de poules en 2006 et n’était pas qualifié pour l’édition 2004.

Pendant ce temps, John Mensah traine aussi une blessure au mollet, apparemment liée à des problèmes de dos, qui ne l’a autorisé à jouer que deux matches avec Sunderland depuis le début de la saison. Il ne serait donc pas étonnant que l’ex-Rennais, prêté par Lyon en Angleterre, fasse l’impasse sur la compétition. Le forfait semble inéluctable, en revanche, pour Laryea Kingston, régulièrement blessé aux ischio-jambiers. Le milieu de terrain de Hearts of Midlothian et titulaire indiscutable en sélection devrait être écarté des terrains huit semaines.

Cette succession de coups durs n’a pas laissé insensible la presse ghanéenne, qui est allée jusqu’à évoquer un complot des joueurs, privilégiant selon elle leurs clubs au détriment de la sélection nationale. Cette affaire a pris tellement d’ampleur que la fédération ghanéenne a dû publier un démenti sur son site internet, ce qui ne l’a pas empêché d’envoyer son staff médical évaluer la blessure de Mickaël Essien. Pour éviter une nouvelle désillusion continentale, le Ghana devra rapidement dessiner les contours de la sélection qui s’envolera pour l’Angola.

Article édité le vendredi 18 décembre 2009 à 10h50 : blessure Laryea Kingston.

Le Ghana n’est pas la seule nation à être handicapée par des blessures. L’Egypte, notamment, devra se passer de deux de ses titulaires indiscutables : Amr Zarki (Zamalek) et Mohamed Aboutrika (Al Ahly). Le club de Chelsea semble de son côté avoir du mal à garder ses joueurs africains en bonne santé puisque, outre Mickaël Essien, Didier Drogba et Salomon Kalou (Côte d’Ivoire) se sont récemment blessés. Ils ne devraient cependant être écartés des terrains que pour le prochain match de Premier League.

 
Thomas Pitrel

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.