Accéder au contenu principal
Espagne

La Catalogne pourrait interdire la corrida

Reuters/Enrique Castro-Mendivil

Le Parlement de Catalogne débat ce vendredi 18 décembre 2009 de l'éventuelle interdiction de la corrida. Cette région du nord-est de l'Espagne pourrait ainsi devenir la première de ce pays, en dehors des Iles Canaries, à bannir la mise à mort publique des taureaux, une tradition pourtant millénaire. 

Publicité

La corrida moderne se fonderait sur des jeux taurins organisés au Moyen-Âge pour divertir la noblesse espagnole. Le combat et la mise à mort du taureau dans les arènes est ensuite codifié, évolue au fil des siècles, et se répand selon différents usages au Portugal, dans le sud de la France et dans certains pays d'Amérique latine.

C'est donc à une tradition ancrée dans l'histoire et la culture espagnole que s'attaquent les opposants à la tauromachie. En Catalogne, ils sont en forte croissance. La seule arène de Barcelone qui organise encore des corridas voit les spectateurs se raréfier. Et l'initiative visant à interdire la corrida par la loi a recueilli l'été dernier plus de 180 000 signatures.

Ce vendredi 18 décembre, les parlementaires catalans ont décidé de légiférer. Il s'agit de modifier la loi qui interdit aujourd'hui de tuer ou de maltraiter des animaux lors de spectacles publics à l'exception, justement, des taureaux.

En cas de succès, la plateforme qui milite pour la défense des animaux a l'intention d'étendre l'interdiction de toréer au reste du pays.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.