Accéder au contenu principal
Israël

Fortes réactions après le vol d'un panneau du camp d'Auschwitz

L'entrée du camp d'Auschwitz avec, au second plan, le panneau volé avec l'inscription tristement célèbre "Arbeit macht frei" .
L'entrée du camp d'Auschwitz avec, au second plan, le panneau volé avec l'inscription tristement célèbre "Arbeit macht frei" . Photo : Frédérique Lebel

L’inscription en allemand qui surplombait la porte d’entrée du camp de concentration d’Auschwitz, a été volée. « Arbeit macht frei », qui signifie « le travail rend libre », était au dessus du portail d’entrée de l’ancien camp d’extermination, symbole de la persécution nazie. A Jérusalem, l'indignation domine.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

« C’est un acte abominable qui relève de la profanation », affirme le vice-Premier ministre israélien, Sylvan Shalom. « C’est un geste qui témoigne une fois de plus de la haine et de la violence envers les juifs », ajoute-t-il. Un autre ministre, le général Yossi Peled lui-même rescapé de la Shoah parle d’ « acte inhumain ». Le grand rabbin, un ancien détenu du camp d’Auschwitz, se déclare « profondément choqué ». Il espère que les auteurs du vol seront punis. Le président de la Knesset, Reuven Rivlin estime lui, que : « Cela doit provoquer l’inquiétude au niveau mondial ».

Le vol de l’inscription « Arbeit macht frei » provoque des réactions très fortes en Israël. Pour beaucoup, « Ce portail du camp d’extermination est plus qu’un symbole, c’est un vestige qui a valeur de preuve de ce qui s’est passé pendant la période de l’Holocauste ».

A Yad Vashem, le mémorial de la Shoah, à Jérusalem, on voit là « une véritable déclaration de guerre provenant d’éléments néo-nazis, animés par la haine de l’étranger ». Le président de cette institution, Avner Shalev, affirme que : « Les auteurs de ce vol veulent ramener l’Europe soixante-dix ans en arrière, aux années sombres de la mort et de la destruction».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.