Accéder au contenu principal
Taiwan / Chine

Les Taiwanais manifestent contre le rapprochement avec la Chine

Des manifestants brandissent une bannière contre le rapprochement entre Taiwan et la Chine, le 20 décembre 2009.
Des manifestants brandissent une bannière contre le rapprochement entre Taiwan et la Chine, le 20 décembre 2009. Reuters / Nicky Loh

Plusieurs milliers de Taiwanais ont défilé dimanche 20 décembre 2009 à Taichung, dans le centre de l'île, à l’appel du principal parti d’opposition. Ils protestent contre le rapprochement commercial de l’île avec la Chine, à la veille de l’arrivée d’un émissaire de Pékin.

Publicité

L’accord-cadre qui doit être signé mardi 22 décembre 2009 n’est qu’un prétexte. C’est la quatrième fois que Pékin dépêche un émissaire dans l’île depuis l’arrivée au pouvoir du président Ma Ying-jeou il y a un an. A l’aéroport, dimanche 20 décembre, puis dans les rues de Taichung, les manifestants entendent profiter de l’occasion pour crier une nouvelle fois leur hostilité au rapprochement économique entre Taiwan et la Chine continentale.

Entre 100 000 personnes selon les organisateurs et 30 000 selon la police ont ainsi défilé dans le centre du pays où ont lieu les discussions qui visent notamment à réduire les taxes à l’importation et à ouvrir le secteur bancaire. Les manifestants ont défilé en scandant « Go ! Go ! Taiwan »…

Habillés en orange, drapeau blanc et vert de l’opposition à la main, les militants du Parti démocrate progressiste, comme une grande partie des Taiwanais d’ailleurs, continuent à revendiquer ouvertement leur nationalisme. Ils craignent aussi et surtout pour leur emploi.

Un accord définitif pourrait être signé dans le courant de l’année vu que le chef de l’Etat y est plus que favorable. « (Le président) Ma continue d’ignorer l’opinion publique », affirme ainsi l’éditorialiste du Taipei Times. Une opinion taiwanaise très bruyante dans les rues mais qui a de de plus en plus de mal à se faire entendre face à la puissance économique de Pékin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.