Accéder au contenu principal
France / Iran

Affaire Reiss: la France refuse la proposition iranienne

Ali Vakili Rad, l'assassin de Chapour Bakhtiar, reconnu coupable en décembre 1994 et condamné à la prison à perpétuité, et Clotilde Reiss, à l’ambassade française à Téhéran, le 17 août 2009.
Ali Vakili Rad, l'assassin de Chapour Bakhtiar, reconnu coupable en décembre 1994 et condamné à la prison à perpétuité, et Clotilde Reiss, à l’ambassade française à Téhéran, le 17 août 2009. AFP

Paris rejette une proposition iranienne d'échanger Clotilde Reiss contre Ali Vakili Rad, un Iranien emprisonné en France, a déclaré lundi 21 décembre 2009 Bernad Kouchner.Le chef de la diplomatie française affirme que la jeune étudiante est convoquée mercredi par la justice iranienne pour une « dernière » audience. 

Publicité

« Que veut le président iranien Mahmoud Ahmadinejad ? Il veut nous faire échanger Clotilde Reiss contre Ali Vakili Rad, c'est-à-dire l'assassin de Chapour Bakhtiar. Il n'en est pas question », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères devant le European American Press Club à Paris. « Quand bien même on le voudrait, on ne le pourrait pas », a ajouté Bernard Kouchner en faisant référence à l'indépendance de la justice en France.

L'Iranien Ali Vakili Rad avait été condamné en 1994 en France à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 18 ans, pour l'assassinat en 1991 de l'ancien Premier ministre iranien, Chapour Bakhtiar.

Mahmoud Ahmadinejad a déclaré vendredi 18 décembre 2009 que l'Iran voulait bien libérer Clotilde Reiss, jugée pour sa participation au mouvement de protestation post-électorale, mais que cela dépendait de l'attitude « des dirigeants français ». «Ils savent eux-mêmes quoi faire», avait ajouté, sans autre précision, le président iranien.

La jeune femme, âgée de 24 ans, « est convoquée mercredi pour une nouvelle audience devant un tribunal iranien, la dernière », a indiqué Bernard Kouchner.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.