Accéder au contenu principal
Tchad / Cameroun

Innocent Ebodé, directeur de publication de «La Voix», retrouvé au Cameroun

Le journaliste camerounais enlevé dimanche devant son domicile à Ndjamena se trouve au Cameroun. Innocent Ebodé affirme avoir été brutalisé. Reporters sans frontières demande au gouvernement tchadien des explications sur les motifs de l'arrestation et de l'expulsion du journaliste.

Publicité

La gendarmerie de Kousséri, dans l’extrême-nord du Cameroun, à la frontière du Tchad,  a annoncé lundi soir avoir pris en charge Innocent Ebodé, le directeur de publication de l’hebdomadaire privé tchadien La Voix, enlevé dimanche 20 décembre à Ndjamena. L’information a ensuite été confirmée par le gouvernement camerounais.

Je pense que les hommes qui m'ont enlevé étaient des agents envoyés par le ministère de l'Intérieur.

Innocent Ebodé, rédacteur en chef du journal tchadien «La Voix»

Innocent Ebodé affirme avoir été soumis à un « interrogatoire musclé » de la part de ses ravisseurs, avec des « coups de poing », à Ndjamena.

Déjà expulsé du Tchad à la mi-octobre pour séjour irrégulier, Innocent Enodé était revenu à Ndjamena au début décembre.

Dans une lettre ouverte au ministre tchadien de l'Intérieur, Reporters sans frontières « réprouve avec la dernière énergie la façon dont a été appréhendé Innocent Ebodé » et demande au ministre de bien vouloir fournir au plus vite des explications sur les motifs de cette arrestation et de cette expulsion du journaliste.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.