Accéder au contenu principal
Joueur FIFA 2010

Messi, toujours plus grand

Lionel Messi ajoute une ligne à son palmarès.
Lionel Messi ajoute une ligne à son palmarès. Reuters

Lionel Messi a conclu une année exceptionnellement riche en récompenses avec une nouvelle breloque : le titre de meilleur footballeur de l’année décerné par la FIFA. A 22 ans, l’Argentin est reconnu par tout le monde comme un génie. Tout le monde ou presque : son pays attend encore de le voir briller en équipe nationale.

Publicité

Comme tous les ans depuis 2005, le Ballon d’Or de cette année a donc également remporté le trophée FIFA du meilleur joueur de l’année. Grand favori de cette édition 2010, Lionel Messi a été choisi par les sélectionneurs nationaux parmi cinq nominés 100% Liga espagnole : lui-même, ses coéquipiers du Barça, Xavi et Iniesta, et ses rivaux du Real Madrid, Kakà et Cristiano Ronaldo. Une nouvelle récompense individuelle qui marque une nouvelle étape dans une carrière déjà mouvementée, à seulement 22 ans et qui conclut une année riche en titres.

Pluie de récompenses

1. Lionel Messi (ARG/ 1073 points), 2. Cristiano Ronaldo (POR/ 352), 3. Xavi Hernandez (ESP/ 196), 4. Kaka (BRE/ 190), 5. Andres Iniesta (ESP/ 134).

Avec Barcelone, Messi a en effet réalisé rien de moins qu’un sextuplé. Outre la Ligue des Champions, le championnat espagnol et la coupe du Roi, les Blaugranas ont remporté la supercoupe d’Espagne, la supercoupe d’Europe et viennent d’ajouter une coupe du monde des clubs, conquise le 19 décembre face à des compatriotes de Messi : les Argentins de l’Estudiantes. C’est bien simple : le Barça a gagné tout ce qu’il pouvait gagner.

Conséquence directe de cette réussite en club, la Pulga (« la puce », son surnom en espagnol) a reçu une pluie de récompenses individuelles. Sans parler de son Ballon d’or obtenu à la quasi-unanimité, (473 points sur 480 possibles), n’oublions pas que Messi a aussi terminé meilleur buteur de la Ligue des Champions (9 buts, dont un en final) et été élu meilleur joueur de club par l’UEFA, meilleur joueur de la Liga, Onze d’Or, trophée Alfredo di Stefano (décerné par Marca), meilleur joueur latino-américain de la Liga (décerné par l’agence de presse EFE), etc. La liste est encore loin d’être exhaustive et le petit génie argentin va bientôt devoir acheter une nouvelle cheminée pour entreposer ses statuettes, médailles et diplômes.

Conquérir le cœur des Argentins

Une telle unanimité sur le niveau d’un joueur ne s’est jamais vue, et pourtant… Pourtant, ce trophée de meilleur joueur FIFA devrait susciter une nouvelle polémique en Argentine, comme son Ballon d’or l’a fait auparavant. Dans son pays d’origine, on reproche à Messi de se réserver pour Barcelone et de ne pas avoir assez d’influence dans le jeu pour élever le niveau de la sélection nationale, peu en verve lors des éliminatoires de la coupe du Monde. Autre reproche moins connu : contrairement à Diego Maradona, son modèle et actuel sélectionneur, auquel on ne cesse de le comparer, Messi n’a jamais évolué au niveau professionnel en Argentine. Difficile de lui reprocher, cependant, le FC Barcelone ayant été le seul club à accepter de financer le traitement hormonal de croissance sans lequel il n’aurait jamais atteint une taille suffisante pour atteindre le haut niveau.

Reste que le nouveau prophète du football mondial aura besoin d’autre chose que de simples récompenses individuelles pour le devenir en son pays. Il aura besoin d’offrir à l’Argentine une troisième étoile, 24 ans après celle de Maradona. A cette époque, Messi n’était pas encore né. En juillet prochain, en Afrique du Sud, le nouveau génie de poche devra faire relever la tête à un pays et à une équipe moribonde pour entrer dans la légende du ballon rond. A seulement 23 ans.

Iker Casillas (ESP) - Daniel Alves (BRE), Nemanja Vidic (SER), John Terry (ANG), Patrice Evra (FRA) - Steven Gerrard (ANG), Xavi Hernandez (ESP), Andres Iniesta (ESP) - Lionel Messi (ARG), Cristiano Ronaldo (POR), Fernando Torres (ESP)

Thomas Pitrel

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.