Accéder au contenu principal
Madagascar

Une manifestation de l'opposition dispersée devant le Parlement

L. Mouaoued/RFI

Les forces de l'ordre malgaches ont dispersé, mardi 22 décembre 2009, à coup de gaz lacrymogène une manifestation de l'opposition devant le siège de l'Assemblée nationale à Antananarivo.

Publicité

L'incident s'est produit alors que les opposants au président de facto Andry Rajoelina voulaient réunir le Parlement, jugé illégitime par Rajoelina. La foule s'est rapidement éparpillée dans les rues de la capitale, seuls quelques petits groupes d'opposants continuant à défier la gendarmerie.

La tension reste asssez vive sur la Grande Ile. Mais l'Union africaine espère toujours parvenir à un consensus, et donc à une sortie de crise. Elle a convoqué une réunion spéciale consultative de haut niveau du groupe de contact international, prévue le 6 janvier à Addis Abeba, mais sans les parties malgaches.

Dans le contexte de sortie de crise, le consensus est extrêmement important. Tout recule par rapport aux solutions consensuelles qui posent d’énormes problèmes !

Ramtane Lamamra, commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.