Accéder au contenu principal
Chine

Google menace de se retirer de Chine

Le géant américain d’internet envisage de fermer ses bureaux en Chine, après avoir déjoué à la mi-décembre, « une attaque informatique hautement sophistiquée » visant des comptes mails de défenseurs chinois des droits de l’homme. « Nous n’avons plus l’intention de continuer à censurer les résultats de recherche », annonce dans un communiqué David Drummond, directeur juridique de l’entreprise.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Marc Lebeaupin

Cette fois, la menace semble sérieuse de la part de Google qui dénonce ce 13 janvier une attaque informatique massive contre son site, en provenance de Chine. Une attaque sophistiquée et ciblée dont le principal but serait d'accéder aux comptes internet de dissidents chinois et militants des droits de l'homme. Une querelle de plus, qui s'ajoute aux contentieux accumulés depuis l'installation en Chine du moteur de recherche en 2006.

L'année dernière, Google a été régulièrement censuré par les autorités chinoises, qui lui reprochaient son manque d'entrain à lutter contre les sites pornographiques. Plus récemment, l'entreprise a été très violemment attaquée par le gouvernement chinois qui lui reproche la numérisation d'œuvres littéraires chinoises. Le groupe a été contraint de présenter ses excuses à des auteurs chinois.

La direction de l'entreprise menace donc de se retirer : « nous ne sommes plus disposés à censurer les recherches sur Google comme le demandent les autorités », a expliqué le responsable juridique de l'entreprises.

Coté Chinois, pas de commentaire officiel pour l’instant. Sur internet, un professeur d'université de Pékin dénonce l'attitude de Google, tout en souhaitant une réconciliation avec la Chine. D'autres sont beaucoup plus radicaux : « S'ils veulent se casser, qu'ils se cassent. La terre peut tourner sans Google », déclare un internaute chinois sur le site du Global Times, un quotidien officiel chinois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.