Accéder au contenu principal
Tremblement de terre en Haïti

Alain Joyandet souhaite plus «d’arbitrage ou de discernement»

Alain Joyandet, secrétaire d’Etat français à la Coopération.
Alain Joyandet, secrétaire d’Etat français à la Coopération. AFP

Un hôpital de campagne aérien français composé de dix équipes chirurgicales n’a pas pu se poser le vendredi 15 janvier à l’aéroport de Port-au-Prince et a été détourné vers Saint-Domingue faute d’une autorisation rapide d’atterrir. Alain Joyandet , le ministre français de la Coopération a regretté cet incident.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Port-au-Prince, Florent Guignard

Les Américains maître des airs en Haïti : depuis hier, les Etats-Unis sont en charge de la gestion de l’aéroport Toussaint-Louverture de Port-au-Prince saturé depuis trois jours. La France, elle, souhaitait faire atterrir un hôpital de campagne composé de dix équipes chirurgicales, mais les négociations avec les Américains ont traîné tout l’après-midi du 15 janvier.

On a un hôpital de campagne qui n'a pas pu atterrir.

Alain Joyandet, secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie

Et une fois la nuit tombée, il n’était plus possible d’atterrir. Alors, malgré un langage diplomatique choisi, le ministre français de la Coopération Alain Joyandet, arrivé ce matin, n’a pu cacher son agacement : « Je crois qu’il faut remercier nos amis américains d’avoir pris en charge cet équipement sans quoi il n’était plus possible d’atterrir du tout. Ceci étant dit, on a quelques problèmes parce que peut-être qu’il y a un manque d’arbitrage ou de discernement mais en tout cas il n’est pas normal qu’un avion qui contient un hôpital de campagne ne puisse pas atterrir ».

L'hôtel Montana

L’hôpital de campagne à dû être dérouté vers Saint-Domingue, conséquence supplémentaire : 168 personnes qui devaient être ramenés en Guadeloupe, le soir même du 15 janvier à bord de cet avion français, ont dû passer la nuit à l’aéroport. Mais la voie sera libre pour faire atterrir l’avion d’Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine en visite ce samedi 16 janvier dans la capitale haïtienne. 

Numéro d'urgence mis en place par le ministère français des Affaires étrangères :
+ 33 1 45 50 34 60/ 0810 006 330

Site mis en place par la Croix Rouge internationale pour consulter la liste des disparus.

Numéro d'urgence du secrétariat d'Etat des Etats-Unis :
(001)-888-407-4747

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.