Accéder au contenu principal
TIRAILLEURS/FIGURES HISTORIQUES

Blaise Diagne (1874-1934)

Fonctionnaire des douanes, adopté par la famille Crespin à Saint-Louis (Sénégal), Blaise Diagne est le premier Africain à siéger au palais Bourbon comme député du Sénégal de 1914 à sa mort. Il sera également maire de Dakar (1924-1934).

Publicité

Reçu au concours des fonctionnaires des Douanes, Blaise Diagne occupe différents poste au Sénégal, au Dahomey (jusqu’en novembre 1892), au Congo jusqu'en 1898, à la Réunion (1898-1902), puis à Madagascar (1902-1903). En 1914, il est nommé contrôleur des Douanes en Guyane.

Les relations avec ses supérieurs sont plutôt houleuses -Blaise Diagne leur tient tête- et leur attitude lui donne l'idée de se présenter à la députation au Sénégal. Il sera élu le 10 mai 1914.

En 1917, face aux révoltes en Afrique occidentale française contre l’enrôlement forcé, le président du Conseil, Georges Clemenceau nomme Blaise Diagne au poste de commissaire général aux troupes noires, avec rang de sous-secrétaire d’État aux colonies. En dépit des difficultés que Blaise Diagne rencontre sur le terrain, sa mission est un véritable succès : plus de 70 000 hommes répondent à l’appel. Il leur promet des médailles militaires, un certificat de bien manger, un habillement neuf et surtout la citoyenneté française aux combattants après la guerre. 

For Love of Country - Pour l'amour du pays. Article (en anglais) comparant les campagnes de recrutement dans les colonies françaises et anglaises.

Diagne tient promesse et obtient du Parlement français la loi du 29 septembre 1916 qui reconnait définitivement la citoyenneté française aux originaires des Quatre communes, sans les soumettre au Code civil ni leur faire perdre leur statut personnel.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.