Accéder au contenu principal
Emirats arabes unis

Deux amoureux condamnés à la prison pour un baiser à Dubaï

S'embrasser sur la bouche dans l'émirat de Dubaï est passible de prison.
S'embrasser sur la bouche dans l'émirat de Dubaï est passible de prison. AFP/Ronaldo Schemidt

La justice des Emirats arabes unis a confirmé dimanche 4 avril 2010 la peine de prison d'un mois de détention, suivie d'une expulsion, prononcée contre un couple britannique pour s'être embrassé sur la bouche, en public, à Dubaï. Selon leur avocat, le couple, non marié, est accusé d'avoir « commis un acte sexuel en public en s'embrassant sur la bouche ».

Publicité

Les faits remontent à novembre 2009. Deux Britanniques, lui a 24 ans et réside dans l'émirat. Elle, 25 ans, est de passage. Lors d'un dîner dans un restaurant huppé de Dubaï, il ne peuvent s'empêcher de s'embrasser furtivement. Une femme les dénonce. Ils sont arrêtés et jetés en prison.

Dubaï passe pourtant pour être le plus permissif des émirats ou des monarchies du Golfe. Malgré cette réputation, les deux amoureux sont condamnés, en première instance, à un mois de prison chacun. La décision de faire appel leur permet de rester en liberté sous caution mais avec l'interdiction de quitter l'émirat. Le couple est jugé également pour avoir consommé de l'alcool ce qu'il reconnaît volontiers. En revanche, c'est un timide bisou qu'ils ont échangé, ce qui est permis, et non un baiser affirment les deux tourtereaux.

Leur avocat a beau avoir contesté les faits, et notamment les contradictions de l'accusatrice, rien n'y a fait. « Elle a dit à la police les avoir vus s'embrasser et elle a dit devant le procureur que c'était son fils qui les avait vus s'embrasser » a plaidé l'avocat. Peine perdue... Les coupables envisagent peut-être un recours en cassation mais leur avocat n'a guère d'espoir !

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.