Accéder au contenu principal
Suède

Caricatures de Mahomet: nouvelle agression contre un caricaturiste suédois

Le caricaturiste suédois Lars Vilks lors d'une interview à Stockholm le 11 mars 2010
Le caricaturiste suédois Lars Vilks lors d'une interview à Stockholm le 11 mars 2010 AFP/FRANCOIS CAMPREDON

Nouvelle agression contre l’un des dessinateurs qui avaient osé, entre 2005 et 2007, caricaturer le prophète Mahomet. La maison de Lars Vilks dans le sud-ouest de la Suède a subi ce samedi 15 mai une tentative d’incendie criminel. Heureusement, les dégâts sont très limités et l’artiste lui-même était absent de son domicile au moment des faits.

Publicité

Lars Vilks n’était pas le premier à publier les caricatures du prophète. Il s’est solidarisé à sa manière avec son collègue danois Kurt Westergaard qui avait fait scandale en 2005 avec son dessin représentant Mahomet vêtu d’un turban en forme de bombe. Vilks l’a suivi deux ans plus tard en dessinant une tête supposée être celle du prophète de l’islam sur un corps de chien.

Les publications en question ont provoqué une polémique à l’échelle mondiale sur la liberté d’expression et ses limites. Mais surtout, les auteurs des caricatures subissent depuis plus de trois ans des agressions incessantes de musulmans radicaux.

Encore en janvier dernier, Westergaard a été victime d’une attaque – heureusement, déjouée par la police – d’un Somalien armé d’une hache et d’un couteau. Quant à Lars Vilks, sept musulmans soupçonnés d’être impliqués dans un complot pour l’assassiner ont été arrêtés en Irlande il y a deux mois.

Pas plus loin que mardi dernier, 11 mai, lors d’une conférence qu’il donnait à l’université d’Uppsala, un homme lui avait donné un coup de tête. « Il ne m’est sans doute plus possible de vivre ici », a-t-il déclaré après une tentative d’incendier sa maison ce samedi 15 mai.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.