Accéder au contenu principal
Cinéma/Festival de Cannes

Ken Loach trace sa « Route Irish » en Irak

Route Irish de Ken Loach
Route Irish de Ken Loach

Après la légèreté de la comédie Looking for Eric l’an dernier, le cinéaste britannique entre cette fois en guerre contre la privatisation de l’armée. Loach mène les spectateurs sur le chemin qui va de l’aéroport de Bagdad à la Zone verte sécurisée. Dans ce couloir de la mort nommé « Route Irish » transitent tous les soldats envoyés à la guerre en Irak. Ken Loach raconte l’histoire de Fergus et Frankie, deux copains d’enfance de Liverpool, qui cherchent à gagner dix mille livres par mois en tant qu’agent de sécurité en Irak. Un seul survivra. Ken Loach, dans ce thriller cinématographique, veut nous faire prendre conscience qu’à la fin il y a toujours quelqu’un qui paie pour que ces sociétés de « sécurité » puissent faire leur business avec ces mercenaires appelés pudiquement « contractors ». Ken Loach parle d'eux en ces termes: « des véritables cow-boys sans morale et avec une impunité totale ».

Publicité

Revivez le festival au jour le jour avec notre dossier spécial

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.