Accéder au contenu principal

Philippines: ouverture du procès de la journaliste Maria Ressa, poursuivie pour cyber diffamation

Philippines: ouverture du procès de la journaliste Maria Ressa, poursuivie pour cyber diffamation

Publicité

Maria Ressa, qui dirige le site d'informations en ligne Rappler, comparaît libre mais elle risque des années de prison si elle est reconnue coupable aux termes d'une loi sur la cyber diffamation. Rappler a diffusé de nombreux articles sur la politique du gouvernement philippin, souvent critiques sur la corruption ou la lutte contre la drogue. Le procès découle d'un article écrit en 2012 sur les liens supposés entre un homme d'affaires et le président de l'époque de la Cour suprême de l'archipel, précise l'AFP. Maria Ressa a été élue personne de l'année en 2018 par le magazine Time.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.