Accéder au contenu principal
Francophonie / Littérature

Un Béninois et un Sénégalais lauréats du Prix Stéphane Hessel 2014

Mohamed Mbougar Sarr (g), et Claude Romanus Biao (d).
Mohamed Mbougar Sarr (g), et Claude Romanus Biao (d). DR

Créé l’année dernière à l’initiative de l’Alliance Francophone et de RFI, le Prix Stéphane Hessel de la Jeune écriture francophone a couronné le Béninois Claude Romanus Biao et le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr. Les deux lauréats ont reçu leur récompense au Salon du livre à Paris.

Publicité

La deuxième édition du Prix Stéphane Hessel de la Jeune écriture francophone a récompensé deux jeunes auteurs : le Béninois Claude Romanus Biao (24 ans) dans la catégorie « poésie » et le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr (23 ans) dans la catégorie « nouvelles ». Ils ont reçu chacun leur prix lundi 24 février au Salon du livre de Paris, en présence de la ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui, de Marie-Christine Saragosse, présidente de France Médias Monde (FMM), et de Patrick Jaquin, secrétaire général de l’Alliance Francophone. L’événement s’est tenu sur le stand « Livres et auteurs du bassin du Congo ».

Resistance et création

A cette occasion, la ministre Yamina Benguigui a rendu un vibrant hommage à Stéphane Hessel. L’auteur du célèbre essai Indignez-vous !, décédé il y a un an, avait accepté d’être le parrain du prix portant désormais son nom. Pour cette deuxième édition, 1 700 contributions ont été reçues sur le thème : « Résister c’est créer, créer c’est résister ». Les comédiens Jacky Tavernier et Jacques Martial, président du Parc de La Villette, ont lu des extraits des textes des deux lauréats.

Le Prix de la Jeune écriture francophone a pour objectif de donner aux jeunes francophones la possibilité de s’exprimer, de contribuer à la création littéraire et de promouvoir la langue française dans le monde. Le Club RFI, présenté par Eric Amiens et Laurent Sadoux, consacrera une émission spéciale « Prix Stéphane Hessel de la Jeune écriture francophone » le samedi 29 mars à 22h30 (TU) sur l’antenne Afrique de RFI.

Vénus Khoury-Ghata, Prix Goncourt de poésie 2011, était la présidente d'honneur du prix. Léonora Miano, romancière, Prix Femina (2013) et Myriam Antaki, écrivaine, étaient les présidentes du jury. Ce jury était composé d’Ernest Pépin, poète et romancier, Prix Casa de Las Americas (1990 et 2000), de Frank Salin dit Frankito, écrivain, journaliste et réalisateur, Prix Carbet des Lycéens (2013), de Jean Guion, président de l’Alliance Francophone, de Patrick Jaquin, journaliste et secrétaire général de Alliance Francophone, de Michèle Barbier, comédienne et membre de l’Alliance Francophone, de Vicky Sommet (Francophonie Magazine), de Myriam Guilhot, Catherine Fruchon-Toussaint, Sayouba Traoré et Yvan Amar, tous journalistes à RFI.

La ministre déléguée chargée de la Francophonie Yamina Benguigui lors de la remise du prix.
La ministre déléguée chargée de la Francophonie Yamina Benguigui lors de la remise du prix. Erwan Toullic

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.