Accéder au contenu principal
Israël / Histoire

Israël: une bière faite avec une levure vieille de 5000 ans

Cette photo prise le 22 mai 2019 montre d'anciennes amphores présentées lors d'une conférence de presse à Jérusalem, où des chercheurs israéliens ont annoncé leur découverte.
Cette photo prise le 22 mai 2019 montre d'anciennes amphores présentées lors d'une conférence de presse à Jérusalem, où des chercheurs israéliens ont annoncé leur découverte. THOMAS COEX / AFP

C'est l'histoire d'une recherche scientifique assez inhabituelle qui a allié des microbiologistes, des archéologues et des brasseurs. Une équipe israélienne a réussi à retrouver des levures vieilles de plusieurs milliers d'années et produire avec de la bière. Cette découverte permet d'envisager de recréer des aliments consommés dans l'Antiquité.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

C'est dans un laboratoire de médecine dentaire de l'université hébraïque de Jérusalem que ce projet est né.

Le but initial se concentrait sur les sciences dures, se souvient le Dr Michael Klutstein, l'un des pères de cette recherche.

« Nous étudions comment les micro-organismes font face à la famine, aux situations où il n'y a pas de nutriments disponibles. Et ce que nous avons découvert, c'est que la levure survit bien plus longtemps que nous le pensions au départ. »

Les archéologues leur ont alors remis 21 débris de jarres antiques, les plus anciennes datant de l'époque égyptienne, il y a près de 5 000 ans. Six souches de levure toujours vivantes ont été retrouvées et cinq ont pu être utilisées pour faire de la bière, une boisson très courante dans l'Antiquité.

Une avancée extraordinaire pour le Dr Yitzhak Paz de l'Autorité des antiquités d'Israël.

« Dans aucune fouille au monde, les chercheurs n'avaient réussi à recréer les aliments de l'époque. Ils ont trouvé les brasseries, mais ils n'avaient pas réussi analyser et ainsi à reproduire les aliments antiques. »

Dans le cadre de ces recherches, la méthode de brassage était celle d'aujourd'hui. Mais les archéologues et brasseurs espèrent désormais pouvoir appliquer les recettes antiques et recréer la bière des pharaons. La méthode pourrait aussi être utilisée pour le vin et le fromage.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.