Accéder au contenu principal
Territoires Palestiniens / Musique

Le groupe Hatari sort un duo avec le chanteur palestinien Bachar Murad

Le groupe Hatari, ici lors de sa performance à l'Eurovision à Tel Aviv, marque son soutien à la cause palestinienne dans un nouveau clip.
Le groupe Hatari, ici lors de sa performance à l'Eurovision à Tel Aviv, marque son soutien à la cause palestinienne dans un nouveau clip. REUTERS/Ronen Zvulun

Lors de la finale de l'Eurovision, Hatari avait brandi face aux caméras des écharpes aux couleurs du drapeau palestinien. Un geste de solidarité critiqué en Israël, mais apprécié par certains soutiens de la lutte palestinienne. La compétition terminée, le groupe continue de marquer son engagement, en musique.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil,

La chanson est en islandais et en arabe, interprétée en duo avec un chanteur palestinien, Bachar Murad. Ses paroles sont extrêmement politiques.

Dans les premières secondes, Bachar Murad chante « après toute cette torture, marcher pieds nus, j'ai l'impression de prendre de la hauteur ». Et le jeune Palestinien de poursuivre : « J'ai beaucoup souffert », mais « je suis inébranlable, je ne plierai pas ». De leur côté, les Islandais dénoncent un isolement qui ressemble à une solitude, un territoire devenu « repère parodique ».

Leur clip a été tourné en Cisjordanie occupée, dans le désert au-dessus de la mer Morte. À l'image, les symboles palestiniens sont présents : le drapeau, mais aussi la clé, souvenir conservé par de nombreux réfugiés palestiniens de la maison qu'ils ont dû quitter à la création d'Israël en 1948.

Le soir de l'Eurovision, la campagne de boycott d'Israël avait rejeté le geste de soutien du groupe Hatari, dénonçant sa participation au concours. Mais « il y a différentes façons de montrer sa solidarité » explique, pour sa part, Bashar Murad à RFI. « Je voulais utiliser la notoriété de Hatari et l'Eurovision pour toucher des gens qui peuvent ne pas connaître la lutte palestinienne » dit le chanteur.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.