Accéder au contenu principal
Cinéma

Cinéma: «Made in China», au cœur de la communauté asiatique de Paris

«Made in China», un film de Julien Abraham.
«Made in China», un film de Julien Abraham. © Etienne George

Cette comédie, qui sort mercredi 26 juin en salles, nous emmène dans le 13e arrondissement de Paris, au cœur de la communauté asiatique de la capitale française. Sept ans après le succès de la « Cité rose », tourné dans une banlieue sensible de la région parisienne, avec des acteurs non professionnels, Julien Abraham nous propose avec « Made in China » une comédie sur les origines.

Publicité

Dix ans qu’il n’a pas vu son père, ni mis les pieds dans son quartier d’enfance, ces grandes tours du 13e arrondissement où vit la communauté asiatique de Paris. Mais quand il apprend qu’il va devenir père, François, un trentenaire d’origine chinoise, sent que le moment est venu de se réconcilier avec sa famille.

« Pour moi, c’est une comédie qui est tendre, avance Julien Abraham. C’est un bon film qui nous permet à entrer dans une famille chinoise comme on n’est jamais entrée dans une famille chinoise en France. Pour moi, c’est avant tout ça. C’est vrai, on en profite pour mettre un certain nombre de coups de pied dans des clichés, même si ce n’est pas le centre de mon travail. »

Francois est interprété par Frédéric Chau. L’acteur d’origine chinoise, repéré dans Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?, a aussi coécrit le scénario, inspiré par sa propre histoire familiale. Avec lui, un casting presque entièrement composé d’acteurs d’origine asiatique, comme l’explique Julien Abraham. Un film qu’il destine avant tout à la communauté asiatique de France, une communauté si peu et si mal représentée au cinéma.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.