Accéder au contenu principal
Culture

Patrimoine: les trésors de Notre-Dame brièvement exposés au public

Le coq de Notre-Dame tombé de la flèche lors de l'incendie du 15 avril exposé au ministère de la Culture, le 20 septembre 2019.
Le coq de Notre-Dame tombé de la flèche lors de l'incendie du 15 avril exposé au ministère de la Culture, le 20 septembre 2019. Philippe LOPEZ / AFP

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine qui se terminent ce dimanche, le ministère de la Culture présente l'exposition « Revoir Notre-Dame ».

Publicité

Éva, 3 ans, cramponnée à sa grand-mère, reconnaît le coq de Notre-Dame, en cuivre vert-de-gris, qui trône sous les ors du ministère de la Culture. « On se dit : mais quelle aventure ! Finalement, le coq est là, il a bien résisté quand même ».

Le coq cabossé

Car il est un peu cabossé : il faut dire que le coq de Notre-Dame a chuté du haut de la flèche de la cathédrale. Retrouvé par terre 96 mètres plus bas au lendemain de l’incendie, c’est un miraculé.

Richard Boyer, responsable de l’entreprise Socra, chargée de restaurer les 16 statues juchées autrefois à la base de la flèche : « Tout le reste, les décors en plomb ont fondu. Le seul élément décoratif qui a subi l’incendie et qui a été conservé, c’est le coq », souligne-t-il.

Les autres statues sont visibles en partie au ministère de la Culture puisqu’elles avaient par chance été démontées quatre jours avant le drame. « L’idée de cette exposition, c’est un peu de redonner du baume au cœur et montrer qu’en fait on travaille à la restauration de l’édifice. Montrer aussi tout le travail de l’architecte Viollet-le-Duc, les gravures, les photos d’origine, peut-être afin de sensibiliser les gens à l’entretien du patrimoine en général », explique Richard Boyer.

Notre-Dame très présente lors de ces Journées

Aux côtés de Richard Boyer, un chaudronnier en tablier de cuir est là pour donner aux visiteurs un aperçu du travail de restauration, une quarantaine de marteaux différents à portée de main.

Bien qu’invisible au public depuis l’incendie du 15 avril, Notre-Dame est très présente pour ces Journées européennes du patrimoine. Le Mobilier national présente par exemple également son tapis de laine de 25 mètres de long et la Cité de l’architecture lui consacre une exposition.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.