Accéder au contenu principal

Les musées du Vatican rouvrent au public après un long confinement

Le pape lors de la messe de la Pentecôte dans la basilique Saint-Pierre de Rome, le 31 mai 2020.
Le pape lors de la messe de la Pentecôte dans la basilique Saint-Pierre de Rome, le 31 mai 2020. REUTERS/Remo Casilli

Les musées du Vatican rouvrent au public ce lundi après presque trois mois de fermeture. Une réouverture sous haute sécurité même si la foule ne sera sans doute pas au rendez-vous avant plusieurs semaines.

Publicité

Avec notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque

Les chambres de Raphaël, la prestigieuse salle des cartes ou encore la célébrissime chapelle Sixtine… Les trésors des musées du Vatican sont de nouveau accessibles aux visiteurs. Ils seront Romains et Italiens dans un premier temps, en attendant le retour des touristes étrangers.

Masque et contrôle de la température

Une réouverture qui se fait bien sûr suivant des règles strictes de sécurité. La réservation est désormais obligatoire pour ne pas créer de file aux billetteries, chaque visiteur sera soumis à un contrôle de température et ne pourra rentrer que muni d’un masque.

►À lire aussi : Après plus de deux mois de fermeture, la basilique Saint-Pierre retrouve ses visiteurs

Pour attirer de nouveau les touristes, la direction des musées a fait preuve d’inventivité. Les vendredi et samedi, par exemple, un apéritif sera proposé en plein-air. Autre nouveauté proposée : une visite des majestueux jardins du Vatican dans un minibus panoramique.

Un confinement mis à profit pour chouchouter les œuvres

La résidence d’été des papes à Castel Gandolfo, au sud de Rome, est également rouverte aux visiteurs. Pendant les dernières semaines de confinement, conservateurs et restaurateurs ont redoublé d’efforts pour redonner toute leur lustre à certains chef d'œuvres, achevant leur restauration ou changeant leur éclairage.

Les presque trois mois de fermeture des musées ont pesé sur les finances du Vatican. Les 7 millions de visiteurs annuels représentent en effet une manne essentielle pour le plus petit État du monde.

►À lire aussi : Un dimanche de Pâques en confinement, une première dans l'histoire de l'Église

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.