Accéder au contenu principal
Economie

Risque de déflation dans la zone euro, la BCE tente de rassurer

La BCE craint un taux négatif de l'inflation dans les prochains mois.
La BCE craint un taux négatif de l'inflation dans les prochains mois. REUTERS/Alex Grimm/Files

Dans les prochains mois, la zone euro pourrait connaître un taux d'inflation négatif. Cette situation liée pour beaucoup à la baisse du prix des carburants ne devrait pas déboucher sur le phénomène dangereux de déflation, selon les experts.

Publicité

Avec la baisse des carburants et des télécommunications, l'augmentation moyenne des prix en zone euro déjà faible ralentit encore pour atteindre 0,3 % sur un an au mois de novembre. Selon Vitor Constancio, vice-président de la Banque centrale européenne (BCE), ce taux d'inflation pourrait même devenir négatif dans les prochains mois.

Mais cela ne devrait pas durer longtemps. La zone euro devrait échapper à la déflation. D'autant plus que la Banque centrale européenne semble désormais disposée à tout mettre en œuvre pour éviter ce danger. Car une baisse durable des prix, c'est-à-dire une spirale déflationniste, décourage l'activité économique. Cette dernière qui devient peu rentable, accroît le poids des remboursements de dette et entraîne la récession économique. C'est le cauchemar des conjoncturistes.

Mais selon l'Insee, ce n'est pas le scénario le plus probable et si elle dure peu cette modération des prix peut même améliorer le pouvoir d'achat des ménages et stimuler la consommation. Ce qui serait un bienfait pour retrouver un peu de croissance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.