Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Nucléaire: EDF s'associe au chinois CGN pour les EPR de Hinkley Point

La centrale nucléaire de Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre, en 2013.
La centrale nucléaire de Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre, en 2013. REUTERS/Suzanne Plunkett

La visite du président chinois Xi Jinping au Royaume-Uni commence à porter ses fruits avec la signature de l'accord qui prévoit la construction de la nouvelle centrale nucléaire d'EDF.

Publicité

EDF prévoit de construire deux réacteurs de type EPR sur le site de Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Le coût total de ce projet gigantesque est estimé à 24,5 milliards d'euros.

Le groupe chinois CGN financera un tiers du projet, soit un peu plus de 8 milliards d'euros. EDF apportera les 16 milliards restant et le tour de table pourrait être élargi ultérieurement.

Mise en service prévue en 2025

L'accord final d'investissement doit intervenir dans les prochaines semaines, mais selon Vincent de Rivaz, patron de la filiale britannique d'EDF, tout est désormais réuni pour que ce projet voit le jour. La mise en route des réacteurs est attendue pour 2025, soit deux ans plus tard que prévu.

Avec le projet de Hinkley Point, Londres marque le coup d'envoi du renouvellement de son parc nucléaire vieillissant. Il s'agit de la première construction d'une centrale au Royaume-Uni depuis vingt ans.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.