Accéder au contenu principal
Egypte

L'Egypte demande l'aide financière du FMI

Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, veut relancer l'économie de son pays.
Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, veut relancer l'économie de son pays. REUTERS/The Egyptian Presidency/Handout

L'Égypte a officiellement demandé l'aide financière du Fonds monétaire international (FMI) pour l'aider à redresser une économie en difficultés. Le montant de l'aide n'est pas encore officiel, mais le chiffre de 7 milliards de dollars annuels sur trois ans a été évoqué.

Publicité

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) se rendra dès samedi 30 juillet en Égypte pour deux semaines. Les négociations entre Le Caire et le FMI sont en bonne voie pour débloquer une aide financière dont le pays a rapidement besoin.

Depuis le renversement d'Hosni Moubarak et les troubles qui ont suivi, le tourisme ne fait plus recette et le ralentissement de l'économie mondiale a également freiné le trafic dans le canal de Suez, dont les revenus sont en déclin. Les réserves en devises étrangères s'épuisent. La Banque centrale a dû dévaluer la monnaie de 15 % en mars dernier et une nouvelle dévaluation était pressentie.

Pour obtenir des liquidités, l'Égypte ne pouvait plus compter que sur les monarchies du Golfe, les discussions avec le FMI ayant été interrompues en 2013, lors des troubles qui avaient mené à la destitution de Mohamed Morsi.

Un accord avec le Fonds monétaire international fournirait de l'oxygène aux finances égyptiennes, et redonnerait confiance aux investisseurs pour faire repartir l'économie du pays.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.