Accéder au contenu principal
France / Nucléaire

France: 5 réacteurs nucléaires resteront à l'arrêt jusqu'à fin décembre

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, le 5 décembre 2011.
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, le 5 décembre 2011. AFP/François Nascimbeni

L'autorité de sûreté nucléaire n'autorise pas EDF à relancer immédiatement certains de ses réacteurs à l'arrêt pour maintenance. La production électrique en France va s'en ressentir, mais le gouvernement se veut rassurant avant l'arrivée de l'hiver.

Publicité

Des 58 réacteurs nucléaires français, 20 sont actuellement à l'arrêt pour maintenance ou contrôles de sécurité. L'autorité de sûreté nucléaire a décidé de reporter à fin décembre le redémarrage de 5 d'entre eux, en raison d'une anomalie dans la composition de leur acier.

En conséquence, EDF a fait savoir que d'ici la fin de l'année, sa production d'énergie serait inférieure aux prévisions. Pour autant, la ministre de l'Environnement et de l'Energie Ségolène Royal n'envisage pas de risque de pénurie alors que l'hiver approche. Elle y voit même une occasion de réactiver la campagne en faveur des économies d'énergie.

Solutions alternatives

La France tire les trois quarts de son électricité du nucléaire et peut aussi « pousser » sa production hydroélectrique ou ses centrales à gaz et à charbon. La France peut aussi importer de l'énergie de ses voisins, britanniques, belges, allemands ou espagnols, à condition que ceux-ci disposent d'excédents.

Faute de quoi EDF devrait, comme solution ultime, procéder à des délestages. Tout dépend désormais de la météo d'ici la fin de l'année.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.